Video : La radicalisation et ses traitements, état des recherches et des savoirs sur le jihadisme

journee

État des recherches et des savoirs sur le jihadisme

Partie 1- Ouverture des journees la radicalisation et ses traitements etat des recherches et des savoirs sur le jihadisme

Partie 2- Presentation du projet de groupement d’interet scientifique (gis) sur la radicalisation la radicalisation et ses traitements etat des recherches et des savoirs sur le jihadisme

Les attentas du 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris ont provoqué dans l’espace publicune profusion de discours explicatifs et prescriptifs, bien compréhensible face à l’ampleurdu choc. Parmi les notions mises en exergue, celles de « radicalisation », de« déradicalisation » et de « contre-radicalisation » ont occupé une place centrale. Or, leschercheurs en sciences humaines et sociales, ainsi que les praticiens sur les terrainséducatif, psychologique et judiciaire ont accumulé depuis plusieurs années dans cedomaine des connaissances qui doivent être prises en compte et mises à la disposition desacteurs publics et de la société civile. Le but de ces journées est d’initier un premier étatdes savoirs entre chercheurs et praticiens sur les processus de l’engagement radical et surles possibilités d’en sortir. Cette rencontre vise également à préparer de futurescollaborations pluridisciplinaires, pluri-professionnelles, pluri-institutionnelles convergentesdans un cadre approprié, à hauteur des menaces actuelles.

Programme

Jeudi 5 mars 2015
Accueil : Fethi Benslama
Ouverture des journées :Christine Clerici : Présidente de l’Université Paris-Diderot,
Marie-Christine Lemardeley :Adjointe à la Maire de Paris
9h30 : Présentation du projet de Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS)sur la radicalisation :Patrick Amoyel, Fethi Benslama, Christian Vallar*
10h-12h30 : Histoire et processus de radicalisation[Président de séance : Fethi Benslama ]•Gilles Kepel : Les trois générations du jihad•Farhad Khosrokhavar : Les deux modèles de la radicalisation•Isabelle sommier : L’engagement radical, un fait social total•Alain Bauer : La guerre ne fait que commencer
14h-17h : Ressorts et figures de l’islam radical[Président de séance : Farhad Khsorokhavar ]•Sami Zegnani :•Thomas Sauvadet : Du « ghetto américain » à l’intégrisme religieux : itinéraires dejeunes de rue issus des cités HLM•Géraldine Casutt : Des femmes dans le sentier d’Allah•David Thomson : Le projet jihadiste
17h-19h : Que peut l’école de la république ?[Président de séance : ]Témoignages et réflexions d’enseignants :•Nathalie Broux, Vincent Casanova, Jean-Rodolphe Loth

Vendredi 6 mars 2015
9h-13h : Dimensions subjectives et cliniques[Président de séance : Gérard Rabinovitch]-1-•Daniel Zagury : Le travail psychique de déshumanisation et de radicalisation• Patrick Amoyel :•Olivier Douville : La radicalisation « des enfants soldats » en Afrique-2-•Amélie Boukhobza : Du trouble subjectif à la radicalisation islamiste•Brigitte Juy-Herbibou : La radicalisation et l’impensé du travail social•Fethi Benslama : L’autosacrifice et l’avidité d’idéal
14h-16 : Justice et politiques publiques[Président de séance : Christian Vallar ]•Juge ????•Bernard Godard : Politique publique française et européenne vis-à-vis de laradicalisation• Jean François Daguzan
16h -19h : Déconstruction des catégories :[Président de séance : Patrick Amoyel ]•Patrick Michel :•Christian Vallar :•Olivier Roy :Gérard Rabinovitch : De la destructivité : fragments sur le BéhémothConclusions : Patrick Amoyel, Fethi Benslama, Christian Vallar

Liste des conférenciers•Patrick Amoyel : Psychanalyste, Vice-Président de la Société Méditerranéenne dePsychiatrie, président de l’association Entre Autres.• Alain Bauer, Professeur de criminologie appliquée au Conservatoire national des arts etmétiers•Fethi Benslama : Psychanalyste, Professeur de psychopathologie clinique, Université Paris-Diderot•Amélie Boukhobza : Psychologue clinicienne, doctorante•Nathalie Broux : Professeure au Lycée du Bourget et au Microlycée 93•Vincent Casanova : Professeur au Microlycée 93•Géraldine Casutt : Doctorante en sociologie des religions, Université de Fribourg (Suisse) etEHESS• Jean François Daguzan : Directeur adjoint de la Fondation pour la recherchestratégique•Olivier Douville : Psychanalyste, Maître de conférence, Université Paris X•Bernard Godard, Ancien chargé des relations avec le culte musulman au ministère del’Intérieur•Olivier Grojean : Directeur de recherche CNRS/ Université Aix-Marseille•Brigitte Juy-Herbibou : Psychanalyste, chargé de cours à l’université de Nice•Gilles Kepel, Professeur, Institut d’Études Politiques•Farhad Khosrokhavar : Directeur de recherche EHESS•Jean-Rodolphe Loth : Professeur d’Arts plastiques, Lycée Saint-Exupéry, Créteil•Patrick Michel : Directeur de recherche CNRS/EHESS, directeur du Centre MauriceHalbwachs• Gérard Rabinovitch : Philosophe, Chercheur au CNRS• Thomas Sauvadet, Maître de conférences à l’Université Paris Est Créteil. LaboratoireInterdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques éducatives et des pratiquesSociales (LIRTES)• Brigitte Sommier : Professeure de sociologie politique à l’Université Paris 1 et chercheureau Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne• David Thomson : journaliste à RFI•Christian Vallar : Doyen de la faculté de Droit et Science Politique, Université de NiceSophia-Antipolis•Daniel Zagury : Psychiatre, chef de service au Centre psychiatrique du Bois-de-Bondy•Sami Zegnani : Maître de conférence, Université de Rennes

Organisation du colloque : Fethi Benslama

Source :

https://www.canal-u.tv/video/universite_paris_diderot/1_ouverture_des_journees_la_radicalisation_et_ses_traitements_etat_des_recherches_et_des_savoirs_sur_le_jihadisme.17282