Lundi 26 Janvier 2015 à 14h, le séminaire CHERPA/IDEMEC reçoit Haoues SENIGUER : Observer l’islam de France dans le cyberespace Pluralité, conflictualité et dissolution de l’autorité des clercs

Observer l’islam de France dans le cyberespace
Pluralité, conflictualité et dissolution de l’autorité des clercs

Haouès SENIGUER
Maître de conférences en science politique | Sciences Po Lyon

26 JANVIER 2014 14h-16h, MMSH, salle 101

Résumé : L’internet militant a émergé au milieu des années 1990. Depuis lors, il s’est considérablement développé compte tenu de la diffusion à énormément de foyers et de lieux de ce mode de communication et d’information inédit dans l’histoire. Les acteurs musulmans, ou ceux qui s’expriment au nom de la religion musulmane, y ont abondamment recours; ils s’en sont emparés, notamment dans les milieux de l’islam francophone. Aussi, non seulement l’Internet a accru l’offre en matière de « biens de salut islamique », visibilisé encore davantage les rapports de force et les conflits incessants au sein des communautés musulmanes francophones, en France en particulier, mais également défait définitivement l’autorité des clercs établis, proclamés ou autoproclamés, lesquels doivent eux-mêmes recourir à l’Internet pour essayer de rester compétitifs sur le marché religieux. On assiste à une pluralisation des modes de mobilisation de la référence à l’islam pour des causes multiples: soutien à la Palestine, dénonciation du régime de Bachar al-Assad, lutte contre l’islamophobie, promotion du soufisme, etc. La communication aura pour but d’évoquer le cas de certaines nouvelles figures de l’islam de France, les sites musulmans français, leur manière d’envisager l’actualité et les effets produits dans la réalité par les débats sur la Toile.

A propos du séminaire :

Ce séminaire commun  rassemble, à raison d’une séance tous les deux mois, les doctorants en sciences sociales concernés et intéressés  par l’étude du fait religieux. Il est animé par Franck Frégosi (CHERPA) et Florence Bergeaud-Blackler  (IDEMEC-REMAM). Il contribue à  renforcer la visibilité scientifique des doctorants au sein du champ aixois des équipes et des centres de recherche concernés par l’étude du fait religieux et de ses multiples effets sociaux. C’est un séminaire à dimension méthodologique et pédagogique qui vise à familiariser les auditeurs(qu’ils travaillent directement ou indirectement sur le religieux) à la multiplicité des approches en sciences sociales portant sur le fait religieux. Pour mener à bien ce projet nous avons opté pour une entrée pratique à partir de la problématique des multiples niveaux de présence et de manifestation du fait religieux (majoritaire et minoritaire) dans l’espace de la « cité ».  La « cité » est ici entendue à la fois dans son acception territoriale d’espace local (espace urbain) comme dans son acception plus large d’espace public. Le double objectif poursuivi est de présenter les diverses approches disciplinaires du fait religieux (anthropologie, sociologie, droit…), comme les diverses déclinaisons et manifestations du religieux ainsi que les enjeux théoriques et pratiques que soulève son analyse par les sciences sociales.

Maison méditerranéenne des sciences de l’homme,
5, rue du château de l’horloge, BP 647 13094 Aix-en-Provence, France
salle 101